dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

mardi 23 juin 2009

Flash Backs et autres Roll Mops. Episode 3: Les bonnes intentions

Samantha James "Breathe You In" :  Si c'était à refaire, je recommencerai. Mais pour l'heure, la fête est finie. Tout doit rentrer dans l'ordre. Après l'ivresse, le raisonnable. L'ivresse du raisonnable, pourquoi pas? C'est peut-être un concept finalement. Remplacer le robinet qui fuit. Changer ce meuble pas très pratique. Donner ces vieilles fringues à la Croix Rouge. Se coucher un peu plus tôt. Arrêter le romantisme à rebours. Cesser la débauche de rêveries pratiques. Ne plus se comporter comme des... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 18:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 9 juin 2009

Flash Backs et autres Roll Mops. Episode 2: What's done is done

Crazy Joint presents Marine Chello "What's done is done":  Oui... pourquoi, à un instant T, ça bascule? Parce qu'il y a, forcément, un moment où les choses basculent. Il y a un avant. Il y a un après. Et il y a un pendant durant lequel on se pose, parfois, la question. De comment nous étions. De comment nous sommes devenus. De comment on peut passer d'un sentimentalisme candide à une forme de cynisme désabusé... Car non, on n'a pas toujours été comme on est maintenant. Heureusement. Malheureusement. Si... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 00:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 4 juin 2009

Flash Backs et autres Roll Mops. Episode 1: Familiar Feelings

Moloko "Familiar Feeling (Beach House Mix)":  L'autre soir, à une occasion et à un endroit tout à fait impromptu, une de mes meilleures amies me lance sans rapport avec la conversation du moment: "tu te souviens de toutes ces choses?" Devant mon air un peu bête et interrogateur, elle répète: "Oui..., est-ce que parfois tu te souviens de toutes ces choses qu'on a vécues, comme ça sans le vouloir? ça ne te fait pas rire? bizarre?". Je ne sais pas pourquoi elle me dit cela à cet... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 01:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 19 septembre 2007

Exercice de style

 "Maintenant" Je vis maintenant. Au présent. Mais je regarde toujours un peu derrière moi. Mon passé. Pour avancer. Je vis maintenant. Mais souvent ma mémoire se met en route. Me ramène des souvenirs, des moments vécus, des images, des personnages. Que je regarde ou que je revis temporairement. Souvent un peu nostalgique, parfois attendri  ou bien déçu, aussi. Je vis maintenant. Mais parfois je regrette «mes trente glorieuses». Mes quinze ans. Mes vingt ans. Mes trente ans. Ou est-ce simplement l’idée que... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 00:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
mardi 11 septembre 2007

En vrac

Black Fras "Moving Into Light":  "What if... there is no light? / What if... we're only blind? / My body's moving into light..."  Un rayon de soleil qui caresse ma joue. Je me réveille et tu es là. Toi. Ou un Autre. Quelle importance finalement? Ce n'était qu'un rêve de toute façon. "It's Britney Bitch! I hear you". Qui es-tu toi, d'ailleurs? La question que je te pose, je me la pose aussi. Bien souvent. On croit trouver la réponse. Parfois. Mais la plupart du temps, le prisme... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 02:13 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
dimanche 5 août 2007

Ma Résilience...

Johan Gielen "Moments":  (Note à moi même inspirée par différents événements et diverses personnes) Il y a des jours comme ça où j'en ai assez de proposer des choses, d'être toujours disponible, d'écouter, de relancer, de compatir, d'être au garde à vous, de rendre service, de ménager les susceptibilités, de supporter les silences inexplicables... pour des gens ego-centrés qui finalement ne pensent qu'à leur confort ou qui finissent par trouver normal qu'on se mette en quatre pour eux ou que l'on cède... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 07:37 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

vendredi 15 juin 2007

De contradictions en contre-addictions...

Edouard de Tricasse "Half Moon Bay":  (Cette note sera peut-être décousue pour certains, intelligible pour d'autres... pour une fois je ne me suis pas imposé de clarté de propos) J'avais une idée bien précise de ce que je voulais écrire et puis rien ne sort comme il faut. Animé de sentiments contradictoires je suis. De l'envie de m'en foutre. De l'envie de comprendre. De l'envie d'expliquer. De l'envie d'essayer. De l'envie de faire comprendre. De la vague rose oui. De la vague noire aussi. Et... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 01:38 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
mercredi 7 mars 2007

Etre et avoir été...

De la rupture... comme un deuil? Le deuil représente un travail monumental car il faut se confronter à la réalité puis l’accepter, ce qui demande beaucoup de temps et une énergie considérable. Ce qui est irrémédiable et définitif dans le cas du deuil ne l’est pas dans le cas de la rupture amoureuse. L’autre existe toujours, il vivra une vie différente, peut-être avec une autre personne. C’est la relation à cet autre qui doit changer. Comment garder la part du bonheur vécu en commun sans tomber dans l’aigreur ou le ressentiment?... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 02:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
mercredi 8 novembre 2006

Retour vers le futur

C'est le grand ménage d'hiver en ce moment. Je me plonge dans mes placards et tente d'y faire le tri par le vide. Papiers, souvenirs, breloques accumulées dont il convient de se défaire afin d'y voir plus clair. On s'attarde sur des photos. Des lettres. Je tombe sur le brouillon de l'une d'entre elles perdu au fond d'une boite, que j'ai écrite et envoyée il y a quelques années. La voici. "Paris, un jour. ...., Il est sans doute assez vain de vouloir écrire une réponse à une réponse, à savoir ton constat, tes... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 00:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
vendredi 29 septembre 2006

La suite de la suite...

  Skindive "No More Good Guys": Pour finir la semaine, je laisse la place à Gladys et à son commentaire laissé sur le blog de victoretluimême. Elle répondait à certaines de ses interrogations et, aussi, sans le savoir, à mes propres "illusions" que j'évoquais ici la semaine dernière. Elle écrivait ceci: "Peut-être faut-il tout abandonner, abandonner l'illusion qu'il y ait un sens, qu'il y ait un intérêt dans nos existences. Admettre, se résigner à l'ennui et la laideur, à la tromperie et à... [Lire la suite]
Posté par dfromparis à 03:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]