dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

mercredi 10 décembre 2008

Post Scriptum

"J'ai voulu mourir sans aucune haine contre moi. J'ai voulu mourir comme on fait un pensum : résolue, appliquée, sans me vouloir de mal. Je ne mourrai plus jamais."
RIP, Dalida

Posté par dfromparis à 00:08 - Les hume heures - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    "Laissez moi daaaaaaaaanser !" Quelle drama queen cette Dalida

    Posté par Guillaume, mercredi 10 décembre 2008 à 00:53
  • > Guillaume

    Au delà du cliché, je trouve que cette réflexion est pleine d'esprit... une autre manière de réaliser que l'on finira par crever (en souffrant) plutot que de mourir (sereinement)... entre autres... une certaine forme de courage... d'accepter et de comprendre, que les choses ne vont pas forcément dans le sens qu'on voudrait... de se trouver démuni face à cela, mais de continuer quand même, sans vraiment savoir pourquoi mais sachant que l'issue, aussi hypothétique que certaine, nous attend toujours au coin... pour cela, quand tout semble s'en aller, reste le courage, sinon tout s'eteint, dans une plus ou moins belle lumière... teintée de regrets, de remords, de rêves ou d'espoirs ici déçus.

    Posté par dfromparis, mercredi 10 décembre 2008 à 04:06
  • Le courage

    oui reste le courage....
    et faire bon usage de soi-même aussi....même si parfois ça semble vain, même quand c'est douloureux

    Posté par esther, mercredi 10 décembre 2008 à 23:51
  • excellent blog , drôle , chic et profond . Félicitations . Je t'ajoute dans mes liens et reviendrais te lire avec plaisir. V-V-S-M

    Posté par Mauvaise.Graine, vendredi 12 décembre 2008 à 09:33
  • mourir sereinement .... si on pouvait au moins vivre sereinement , mais ni la mort ni la vie ne sont sereins

    Posté par AdaM, vendredi 12 décembre 2008 à 19:34

Poster un commentaire