dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

vendredi 21 mars 2008

TextiPhone from New York, suite

Nous marchons beaucoup dans les rues lors de nos divers deplacements, ce qui est tres bien car cela nous donne la possibilite de voir la ville sous tous ses angles. Nous avons proscris la visite des galeries de Chelsea, la plupart proposant un art contemporain des plus douteux pour les europeens que nous sommes. Il est vrai que j'ai encore un peu de mal a m'extasier ou a etre sensible devant un oeuf explose sur un mur blanc ou de voir des objets organiques se decomposer en signe allegorique de la decadence humaine.

Quant aux circuits touristiques classiques, je ne les cherche pas beaucoup c'est vrai, privilegiant la decouverte de la ville avec ceux qui y habitent, eux savent mieux comment vous faire vivre une ville comme celle ci, d'autant que les bonnes adresses changent bien souvent. Les incontournables MoMA et Guggenheim feront certainement partie du programme, si cela peut se caser tranquillement dans notre planning. Je rebondis sur le commentaire du Chevalier sur ma note precedente qui avait l'air de trouver cela idiot de venir a NYC pour faire du shopping. En meme temps, cela nous fait quadriller la ville et vivre avec les autochtones LOL. Et pour cela, Demonz est encore pire que nous! LOL.

Mardi soir, "Beige" fut une soirée tres amusante, avec une clientele tres melangee, une sorte de Sunday Marcel local des plus animee. Pas de Roberto en vue comme prevu mais un Paolo bien remonte dont il va falloir que je calme les ardeurs... LOL. La soirée se termine tardivement mais sagement. Mercredi marathon avec Demonz entre Chinatown, soho, Grenwich et le meatpacking avant de retrouver a la maison pour un apero champagne puis pour un diner chez Kittichai, un restaurant thailandais absolument divin dans le lobby d'un hotel de luxe. Fred, tatane et moi finirons dans les bars du coin comme Ritz, Therapy et Vlada. Cela nous permet de savoir ce que font les uns et les autres, en termes de vie et de culture.

Mais aussi des moments d'amitie et de rires avec Tatane et Sophie: amour, travail, famille, politique... Tout y passe! Et plus que 2 jours st demi avant le retour a Paris, c'est incroyable comme le temps passe vite en si bonne compagnie!!! Reste encore vendredi et samedi qui risquent d'être folklo, ou tout au moins je l'espere. Nous avons en stock des photos qui valent le detour mais qui meritent d'être trillees. Stay tuned

Posté par dfromparis à 11:27 - Carnets de voyages - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    mix

    mercredi c'était la 5th et A&F et hier le marathon moi aussi je commence à ne plus savoir quel jour on est. tu me raconteras ta découverte des bars de Hells Kitchen )

    Posté par demonz, vendredi 21 mars 2008 à 14:53
  • Non,non, je ne trouvais pas ça "idiot" du tout, mais au contraire, d'un luxe et d'une classe folle! Sincèrement, je trouve ça amusant.

    Posté par Enguerrand, lundi 24 mars 2008 à 09:00
  • Les photos...

    On attends impatiemment!
    Maintenant que messieurs dames sont de retour sur Terre.
    La bonne bise

    Posté par M., lundi 24 mars 2008 à 22:26

Poster un commentaire