dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

mercredi 24 octobre 2007

Les Autres

Faithless "Last This Day": 

Avoir vu le visage de "LUI" en plein ciel comme une image céleste avait profondément troublé "L'INCONNU". Parce que "LUI" lui était apparu tel qu'il l'avait imaginé l'autre soir: un visage rédempteur dans la brume de sa perfidie.

"L'INCONNU" regarde son image dans le miroir de la salle de bains. Que se passe-t-il? Où est-il? Il ne se voit plus.  Son coeur bat de plus en plus vite. Il se sent défaillir. Qu'est-ce donc que ce miroir qui ne renvoie aucune image? Furieux, il retourne dans sa chambre et s'assoit au bord de son lit. Pour s'empêcher de tout détruire. Les vêtements qu'il a négligemment jeté sur le lit quelques instants auparavant le narguent. Ce ne sont pourtant que de vulgaires morceaux de chiffons. Qui ne prennent tout leur sens que par le génie humain. Le désordre règne dans sa tête. Il EST le génie humain. Alors pourquoi ce sentiment d'infériorité face à ces torchons? Il tente de se calmer. Y parvient. Il faut faire bonne figure lors de cette soirée. A laquelle il est en retard. Comme d'habitude.

Quand il arrive dans le salon, personne ne fait réellement attention à lui. Il cherche des visages connus. Vainement. Il ne sent que le regard de "L'AMIE" qui le dévore. Mais il n'en veut pas. Un autre visage surgit devant lui. Etrangement heureux. Il se souvient. C'est "Le Jeune homme au regard triste" du balcon qu'il avait rencontré il y a quelques mois. Ils s'échangent quelques politesses. "Le jeune homme au regard triste" lui raconte qu'il a trouvé l'amour. De sa vie. Qu'il est heureux maintenant. C'est amusant. Son amoureux lui ressemble. Ou plus exactement lui ressemblait. Car "Le jeune homme au regard triste" ne peut s'empêcher de lui faire remarquer qu'il a pris un coup de vieux. Qu'il n'est plus aussi beau qu'avant. Qu'il a l'air triste de celui qui ne domine plus rien.

"L'INCONNU" voit plein d'étoiles devant les yeux. La fatigue probablement. Il se sent mal comme s'il avait trop bu. Il se retrouve comme tout à l'heure face à son miroir. Vide. Il sort en catastrophe et vomit. "ELLE" le retrouve dans le jardin. Lui demande ce qui lui arrive. Il lui répond qu'il ne comprend pas ce qu'il se passe. "L'INCONNU" lui demande de le regarder. Comment le trouve-t-elle? "ELLE" ne sait que répondre. Elle lui fait remarquer amèrement que, de toute façon, elle n'a jamais su quoi lui dire. Elle lui demande s'il a besoin d'aide. Non. Pourtant, il accepte.

Parce que derrière "ELLE", il y a "LUI".

© dfp février 1994 - Chapitre XXI extrait de mon roman "Rien du tout (photographies ordinaires de 1994)".

Posté par dfromparis à 01:03 - Mes écritures, mon roman, etc... - Commentaires [29] - Permalien [#]

Commentaires

    Ouh là ! Je ne sais pas ce qu'il a pris mais c'est du costaud...
    ---> OK, Je sors

    Posté par on a night, mercredi 24 octobre 2007 à 08:01
  • > On a Night

    Ben merci... c'est agréable de bon matin dis donc...

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 08:16
  • Juste Be Me...( ça me fait penser a ca )

    il y'a des phrases percutante j'aime bien , le rédempteur dans la brume de sa perfidie..le jeune homme au regard triste...etc.
    j'aime bien ce qui dégage de tout ça, le coté perdu et pourtant..tout a fait le style de l'époque 90's, la quête de soi, la perte des repeurs, le bonheur la et pas la...

    J'espere que tu nous donneras l'occasion d'apprécier l'ensemble .

    sur ce bon matin, je t'embrasse fort

    Posté par AdaM, mercredi 24 octobre 2007 à 08:37
  • > AdaM

    Euh... c'est "Just Be" pas "Just Be Me"... que tu es mégalo quand même toi alors!!!!! lol. Je t'embrasse aussi loulou.

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 10:52
  • Bises en passant :p Grossit un peu pour faire souffrir ces foutues fringues !

    Posté par Linkiseb, mercredi 24 octobre 2007 à 11:02
  • Pas très douée...

    pour lire entre les lignes...pas très douée pour grand chose d'ailleurs...donc comme souvent le mieux est sans doute que je me taise.
    Je t'embrasse virtuellement (en attendant le moment où je pourrai le faire in real life)

    Posté par esther, mercredi 24 octobre 2007 à 12:05
  • > Esther

    Ben... qu'est-ce que ça veut dire...? ca va bien oui???

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 12:20
  • Tu sais bien...

    comment je suis...quand je ne comprends pas du premier coup (ce qui est le cas à la lecture de ce très joli et sensible post) et bien j'invente des phrases qui ne veulent pas dire grand chose...en plus je suis un peu blonde...ce qui ne me facilitent pas les choses au quotidien. Sinon je vais bien...enfin on va dire que je fais comme si. Smouirkkkkk

    Posté par esther, mercredi 24 octobre 2007 à 13:00
  • !!!! et en plus !!!

    je fais des fautes !!!

    Posté par esther, mercredi 24 octobre 2007 à 13:01
  • Mégalo..Gros LoLo ;-)

    to dfp: mais non c'est le titre de la chanson Just Be Me, enfin c'est comme ça que cela apparait sur mon i-podinou.
    M'enfin, Just be colle trés bien a ce texte d'introspection de confrontation !

    Posté par AdaM, mercredi 24 octobre 2007 à 13:02
  • > AdaM

    Oui mais le VRAI titre c'est "Just Be"...

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 16:18
  • > Esther

    Euh... un vent de folie souffle sur vous ou bien?

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 16:19
  • sans doute l'extrait est il lié à une réalité immédiate qui échappe aux lecteurs!
    Pour le reste, je pense qu'on a tous plus ou moins connu certains des vertiges évoqués

    Posté par iamnoone, mercredi 24 octobre 2007 à 18:15
  • > iamnoone

    En ce qui me concerne ce n'est, pour l'instant, qu'une vue de l'esprit...

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 18:43
  • désolé...

    Posté par on a night, mercredi 24 octobre 2007 à 21:03
  • coi

    quel texte somptueux, la prose de Pessoa retrouvée, la teneur de Toi condencée, un universalisme décapant... mais je me tais, car les mots du critique sont bien vains devant l'émotion que le texte suscite. Je reste coi.

    Posté par jmdisparu, mercredi 24 octobre 2007 à 23:12
  • Ce qui me plaît le plus, c'est que tu m'avais caché tes talents d'écrivain.

    Posté par jmdisparu, mercredi 24 octobre 2007 à 23:14
  • et puis Last this day... mon dieu ! je n'aurai pas dû venir sur ton blog pendant ma petite pause du soir... je ne parviens plus à me concentrer ! la fatigue sûrement... les émotions déstabilisent toujours, c'est pour cela qu'on les redoute. Et puis ce texte est troublant car il me parle beaucoup. Et la musique me fait penser à ce que j'écoutais de temps à autre dans la maison familiale. Ces longues ballades, ces questionnements, les amis, et surtout, par-dessus tout, ce ciel bleu ou noir, infini, bordé par les alpes du Sud et la Méditerranée... Ce vent... Ce souffle... Cette terre arable qui fait croître, et tout le reste, la magie, l'enfance, la promesse de l'aube, la dévoration, les crises, les nuits, la beauté du monde recouvert d'un voile...

    ...

    Posté par jmdisparu, mercredi 24 octobre 2007 à 23:21
  • > Jmdisparu

    Merci pour tes commentaires sur ce texte, c'est gentil... mais je ne cache rien, il y a une rubrique dédiée sur ce blog où figurent déjà plusieurs extraits de ce roman... ^^

    Et tu as raison, cette chanson est absolument délicieuse, terriblement envoûtante même... je ne m'en lasse pas.

    La bonne bise du soir.

    Posté par dfromparis, mercredi 24 octobre 2007 à 23:40
  • c'est très bon mon ami

    et je pense fort à toi, même si je ne te vois pas )

    Posté par demonz, jeudi 25 octobre 2007 à 00:14
  • Genial

    tu sais que j'ai tous les albums de Faithless et suis carrément(lol) fan d'eux! et ce titre me fait pleurer dans mon lit comme une pucelle!

    Bisou mon beau

    Posté par Fodsy, jeudi 25 octobre 2007 à 18:39
  • Très beau

    ... Pour la musique comme pour le texte...

    Je te fais des bises... Tout en te faisant remarquer que j'ai tenu mes promesses pour la deux centième ;o)
    http://l-avisdeditom.hautetfort.com/archive/2007/10/25/ditom-nu-pour-la-deux-centieme.html#comments

    Posté par Ditom, jeudi 25 octobre 2007 à 20:22
  • > Fodsy

    Ils sont plein de ressources ces Faithless, je suis bien d'accord!!

    Posté par dfromparis, jeudi 25 octobre 2007 à 23:48
  • > Ditom

    Tu l'as fait!!!!! Bravo!!!

    Posté par dfromparis, jeudi 25 octobre 2007 à 23:48
  • J'arrête le nectar...

    de fraise.... c'est décidé !!!!

    Posté par esther, vendredi 26 octobre 2007 à 00:07
  • > Esther

    Oui... car pour éponger je le suis enfilé un paquet entier de Granola.... pfff... demain au sport pour éliminer tout ça... quelle galère!!!

    Posté par dfromparis, vendredi 26 octobre 2007 à 00:27
  • ....

    où sont les autres parties ?

    Posté par Benjamin, vendredi 26 octobre 2007 à 11:29
  • > Benjamin

    D'autres extraits dans la rubrique du même nom ici-même et sinon le reste chez moi dans une pochette...

    Posté par dfromparis, vendredi 26 octobre 2007 à 11:46
  • ouais, j'ai trouvé.
    Faut les faire sortir de ct pochette..

    Posté par Benjamin, vendredi 26 octobre 2007 à 12:02

Poster un commentaire