dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

vendredi 15 juin 2007

De contradictions en contre-addictions...

Edouard de Tricasse "Half Moon Bay": 

(Cette note sera peut-être décousue pour certains, intelligible pour d'autres... pour une fois je ne me suis pas imposé de clarté de propos) J'avais une idée bien précise de ce que je voulais écrire et puis rien ne sort comme il faut. Animé de sentiments contradictoires je suis. De l'envie de m'en foutre. De l'envie de comprendre. De l'envie d'expliquer. De l'envie d'essayer. De l'envie de faire comprendre.

De la vague rose oui. De la vague noire aussi. Et l'incompréhension entre les deux. De l'apparence parfois trompeuse que tout le monde sait feinte mais que personne ne bouscule de peur de détruire l'équilibre précaire dans lequel nous sommes tous un peu. Tant de rêves préfabriqués. Tant de modèles que l'on veut imiter. D'autres que l'on aimerait bien inventer. Se demander où est l'inné? Ou est l'acquis? Quelle part de désir? Quelle part de volonté? Que devient le hasard? La destinée? Dans tout "ça"...

J'aime bien l'idée de ce drap translucide qui laisse deviner ce qu'il y a un dessous mais à travers lequel on ne voit pas forcément de quoi il s'agit. De ce voile nécessaire qu'il faut parfois pour avancer car on se poserait bien trop de questions autrement. Des questions sur soi. Sur les autres. Se connaître soi-même, oui. Mais savoir laisser de la place à la surprise. A l'inattendu. Qui peut revêtir la forme d'une situation. Ou d'une personne. Que l'on n'attendait pas...

...ou plus!

Posté par dfromparis à 01:38 - Cogito ergo sum? - Commentaires [39] - Permalien [#]

Commentaires

    Je crois que c'est clair, tout le monde à compris les nuances comme la vague rose double ou triple épaisseur...

    Je crois qu'il est temps pour toi de dormir dans tes draps translucides.

    Alors bonne nuit et ne cogite pas trop.

    Posté par Peter Parker, vendredi 15 juin 2007 à 06:13
  • Hum hum...

    Bizarre, j'ai l'impression de peut-être comprendre un peu le propos...
    Pourtant, mes mèches blondes sont toujours là... bizarre. ;o)

    Note: Le titre est pas mal du tout ;o)

    Posté par B., vendredi 15 juin 2007 à 07:06
  • décidemment.....

    Posté par yepboy, vendredi 15 juin 2007 à 07:39
  • ah ouais

    hello bel ami
    moi aussi je mettrais une mention spéciale pour le titre... pour le reste, j'imagine ton propos, cependant je ne vais jamais aussi loin dans l'introspection... moi je persiste et signe sur ta notion de "tragicomédie" pour la vie, on rit, on pleure,etc... et quant à ce qu'il y a devant nous, "qui vivra verra"!, et pour ce qui est derrière, c'est passé et donc archivé dans un coin de cervelle!
    la bb

    Posté par ludo, vendredi 15 juin 2007 à 07:47
  • les vagues ne sont que le ressac de l'océan de chacun, parfois elle se mettent a s'accorder, et parfois elle sont a contre mesure...

    Posté par The 6L20, vendredi 15 juin 2007 à 08:58
  • > Peter Parker

    Oui. C'est ce que je fais d'ailleurs

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:08
  • Monsieur B.

    Je suis plus blonde que toi alors parce que moi je comprends rien à ce que tu écris )

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:10
  • > Yepboy

    Euh... décidemment quoi?

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:12
  • > Ludo

    Ce n'est pas incompatible tout ça...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:13
  • The 6L20

    L'image est jolie aussi...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:14
  • > Tous

    Finalement le titre veut tout dire
    J'aurai peut-être l'occasion d'en parler avec certains d'entre vous bientôt...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 09:15
  • Magnifique titre mon beau...magnifique!

    Posté par Fodsy, vendredi 15 juin 2007 à 10:04
  • Je ressens plus que je ne comprends (même si le titre est un petit peu aidant)...
    La vague rose chamboule... Elle renvoit à soi-même. Je comprends tes questionnements et j'aimerais posséder un tel drap aussi.
    Les modèles n'ont que la signification qu'on leur donne en fonction de nos croyances. Rien d'universel. Les modèles sont faits pour être adaptés ou détruits. On construit tous les jours un nouveau modèle en espérant qu'il nous conviendra mieux que le précédent.
    Le meilleur modèle est celui dans lequel personne n'a l'impression de se forcer (ou si peu) et dans lequel l'amour ne correspond pas à la souffrance (je ne sais plus qui m'a appris ça, mais je m'en sers tous les jours depuis )

    Je te souhaite un beau chemin et je te fais des bises cher Dfp!

    Posté par Ditom, vendredi 15 juin 2007 à 10:36
  • > Ditom

    Oui, la vie est n'est déjà pas simple parfois, alors ce n'est certainement pas pour souffrir en amour en plus )

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 10:55
  • the winner takes it all

    De la dextérité d'allier la douceur du style à la profondeur d'un propos parfois aride, bravo...
    Point de désaccord qui relève peut être de ce que tu qualifies de décousu : "Se connaître soi-même, oui. Mais savoir laisser de la place à la surprise" : pour moi, travailler à se connaitre soi-même n'empêche pas la surprise (surprise à soi et surprise de la vie), au contraire.
    Des bzrs petit addictif contradictoire

    Posté par Gaspard, vendredi 15 juin 2007 à 10:59
  • tu te parkerises toi?? moi je la trouve claire ta note!!

    Posté par missparker, vendredi 15 juin 2007 à 11:49
  • Oui moi aussi ...

    ... elle me semble bien claire cette note là ... Enfin, moi j'y vois des choses et j'en comprends certaines. Pas toutes ! ... Mais aprés tout, peut être n'est ce qu'une interpétation ? Sans doute même ... une seule chose est sûre mon loulou : je t'embrasse fort !

    Posté par La fée, vendredi 15 juin 2007 à 12:28
  • > Gaspard

    Merci c'est gentil. Je suis d'ccord, se connaître est compatible avec la surprise, c'est dans ce sens que je l'écrivais.

    Dans la vraie vie, je ne suis pas si contradictoire finalement, mais contre les addictions, toujours!!

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 13:34
  • > Miss Parker

    Ah... je ne savais pas que je faisais du Miss Parker

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 13:34
  • > La Fée

    J'ai aussi pensé à toi en écrivant cette note mais peut-être pas pour les raisons que tu imagines...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 13:35
  • Drôle de conjoincture

    de planètes aujourd'hui..et en plus il y a du vent !

    Posté par esther, vendredi 15 juin 2007 à 14:17
  • Je voulais dire...

    conjoncture...quoi que finalement conjoincture !!

    Posté par esther, vendredi 15 juin 2007 à 14:18
  • > Esther

    c'est un joli lapsus!!! A creuser... PS: t'ai laissé un message...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 14:24
  • Et si...

    Et si il y avait une vague bleue entre les deux? à la plage par exemple...
    )

    Posté par Manu Prince S, vendredi 15 juin 2007 à 17:57
  • > Manu Prince S

    Oui, je vais me transformer en Véronique Jeannot et faire, moi aussi, l'amour avec la mer (nom d'une de ses chansons)??

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 18:07
  • Le principal n'est-il pas de se protéger ?

    Posté par Arnaud, vendredi 15 juin 2007 à 18:19
  • > Arnaud

    Pas forcément. Je connais des gens qui recherchent et qui aiment ça, d'être rendus vulnérables par amour par exemple. Les sentiments étant exacerbés, ils se sentent ainsi exister et vivre...

    Posté par dfromparis, vendredi 15 juin 2007 à 18:22
  • Ah ah ah ...

    j'aimerais donc que tu m'exposes tout bientôt les raisons lol parceque je n'en vois aucune moi )))

    Posté par La fée jumelle, vendredi 15 juin 2007 à 19:04
  • Le voile translucide...
    Le voile du sacré, quoi...

    Posté par spicynico, vendredi 15 juin 2007 à 22:34
  • beh non, je voulais juste dire que prendre une vague bleue (aller à la plage) te permettrait de réfléchir entre la vague rose et la vague noire... faire le point oui, mais au soleil!
    bisous cher D.!

    Posté par Manu Prince S, samedi 16 juin 2007 à 00:31
  • dfp à...

    > La Fée: on s'est pas parlé depuis?!
    > spicynico: euh... tu trouves que je suis mégalo à ce point???
    > Manu Prince S: un petit peu la semaine prochaine oui...

    Posté par dfromparis, samedi 16 juin 2007 à 02:10
  • Toi, tu as rencontré quelqu'un qui t'interpelle, mmm ?!!

    Posté par Jo Rockwell, samedi 16 juin 2007 à 02:30
  • > Jo Rockwell

    Ah non, pas du tout... C'est carrément tout l'inverse!

    Posté par dfromparis, samedi 16 juin 2007 à 10:49
  • Shoot

    Tu as pris quoi avec ton café ce matin?

    Posté par Kitt67, dimanche 17 juin 2007 à 00:07
  • (décidemment j'adore ce que tu écris) (ce qui veut dire que j'ai compris… un peu)

    Posté par Charl', dimanche 17 juin 2007 à 08:45
  • > Kitt67

    Du sucre, comme d'hab'

    Posté par dfromparis, dimanche 17 juin 2007 à 09:58
  • > Charl'

    Merci. Je me demande pourtant si...

    Posté par dfromparis, dimanche 17 juin 2007 à 09:59
  • et moi

    qui avais arrêté de penser pendant une semaine ...

    Posté par demonz, mardi 19 juin 2007 à 01:05
  • > Demonz

    Bof... je t'expliquerai, tu vas rire... enfin j'espère!

    Posté par dfromparis, mardi 19 juin 2007 à 01:31

Poster un commentaire