dfromparis, future shaper generation

Worldwide life of a parisian guy. Coups de coeurs, coups de gueule, des bons plans, de la hype, de la musique... et quelques questions existentielles aussi... Car au final, peut-on vivre sans amour?

vendredi 29 septembre 2006

La suite de la suite...

  Skindive "No More Good Guys":

Pour finir la semaine, je laisse la place à Gladys et à son commentaire laissé sur le blog de victoretluimême. Elle répondait à certaines de ses interrogations et, aussi, sans le savoir, à mes propres "illusions" que j'évoquais ici la semaine dernière. Elle écrivait ceci:

"Peut-être faut-il tout abandonner, abandonner l'illusion qu'il y ait un sens, qu'il y ait un intérêt dans nos existences. Admettre, se résigner à l'ennui et la laideur, à la tromperie et à l'égoisme. Et puis, une fois cette acceptation faite, je crois qu'il y a une libération qui s'effectue et une soumission bienfaisante qui permet d'abandonner de soi, pour se tourner vers l'autre, mais là sans attente, presque sans espoir. Et là, denué de tous besoins, on peut profiter de ce qui est offert tout en sachant que c'est éphémère. Autre chose aussi: la creativité permet de sortir de l'ennui et du pessimisme. Ne serait-ce même que de tenir un blog. C'est déjà une creation libre. Gladys."

Posté par dfromparis à 03:00 - Cogito ergo sum? - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires

    Tu as raison mon Dfp: de la créativité! Cela permet de s'évader et de casser cet ennui! Bingo!

    Que le bisou soit avec toi mon beau!

    Posté par Fodsy, vendredi 29 septembre 2006 à 08:39
  • je valide !!!!

    Posté par lola, vendredi 29 septembre 2006 à 09:31
  • Very stylish life

    ... oui, de la créativité. Pour tailler nos vies sur mesure. S'il y a un sens, c'est peut-être ça. Bon de te relire...

    Posté par Dan, vendredi 29 septembre 2006 à 12:07
  • @ Dan

    Merci à toi de repasser par ici.... tu es chez toi, tu sais ça?

    Posté par dfromparis, vendredi 29 septembre 2006 à 12:59
  • La création c'est remettre en cause les acquis si pesants, remettre en cause le quotidien banal, remettre en cause les habitudes... bref, c'est refuser d'utiliser le prémaché.
    Créer c'est exister en donnant son propre sens aux choses, et c'est le seul moyen de se libérer.
    Les artistes en sont les meilleurs messagers!

    Posté par Caro, vendredi 29 septembre 2006 à 13:37
  • et prends

    une claque dans la gueule Parker!! c terrible quand même!

    Posté par missparker, vendredi 29 septembre 2006 à 16:19
  • @ missparker

    Euh... pourquoi???

    Posté par dfromparis, vendredi 29 septembre 2006 à 16:39
  • No comment

    ... sinon qu'à reprendre... c'est juste et vrai, juste vrai.

    Posté par Ana, vendredi 29 septembre 2006 à 17:20
  • Je viens de publier sur mon blog un extrait de l'ouvrage de Kundera "L'insoutenable légèreté de l'être" qui permet d'atténuer le poids de ces questionnements existenciels qui nous habitent tous.
    Si ça peut t'aider...

    Posté par pedro, vendredi 29 septembre 2006 à 18:17
  • ben ça fait réflechir ce qu il ya écrit... et puis jsuis blonde tu sais moi lol

    Posté par missparker, vendredi 29 septembre 2006 à 18:36
  • je passe. bien sûr. chaque jour.

    Posté par victor et moi, vendredi 29 septembre 2006 à 20:28
  • @ victoretluimême

    merci.

    Posté par dfromparis, samedi 30 septembre 2006 à 02:54
  • Oui mais non.

    Je ne suis pas d'accord mais je reflechis a ma reponse .. wait and see ...si j'arrive a formuler !

    Posté par S., samedi 30 septembre 2006 à 05:16
  • Oui mais non

    oui, mais non.
    Sans illusion, sans emulation n'est-ce pas justement trop facile ?
    Pour moi, ni admission, ni resignation possibles.
    Bataille, lutte, larmes et interrogation, sans pour autant me detourner de l'autre ... nerfs de ma creation ou de mon evolution ?
    Peut etre parce que je suis deja a deux .. mais meme a deux rien est acquis, tout est a valider quotidiennement.

    Posté par S., samedi 30 septembre 2006 à 05:52
  • synonymement

    ...ou l'apologie de la liberté individuelle...

    La BB du samedi matin

    Posté par yohan, samedi 30 septembre 2006 à 09:03
  • @ S.

    >>> Je ne sais pas si le fait d'être à 2 change fondamentalement cette "vue de l'esprit ou non". Un jour peut-être tu seras confronté à la tromperie et au mensonge de l'autre et là tu devras te poser la question de l'illusion que tu te faisais de ton couple. De savoir si cela est acceptable ou pas.

    Je sais bien qu'êtra à 2 se valide quotidiennement. Je suis resté près de 11 ans avec la même personne. Et, avec le recul, je me dis que mes "illusions" sur l'amour ont pris un sacré coup. Et celles sur l'amitié aussi, par la même occasion....

    La bonne bise.

    Posté par dfromparis, samedi 30 septembre 2006 à 11:49
  • @ Mon yoyo

    Pas trop quand même... hein?

    Posté par dfromparis, samedi 30 septembre 2006 à 11:49
  • et alors???

    Le fait d'etre seul, n'est pas si triste, faut juste arreter de croire que l'on ai fait pour vivre a deux, et le chercher a tous pris!!! sommes nous le nombre excat sur cette terre pour avoir chaqu'un sa moitié???

    Posté par filipe, samedi 30 septembre 2006 à 13:46
  • @ filipe

    Je n'ai jamais dit le contraire, bien au contraire! Je me suis toujours dit qu'il valait mieux être seul que mal accompagné. Ensuite, il y a "être avec quelqu'un" et "vivre à 2", ce qui n'est pas la même chose... Si tu as le courage de te plonger dans mes archives, tu comprendras mieux ce que je veux dire par là... .

    Posté par dfromparis, samedi 30 septembre 2006 à 14:04
  • La résignation, ça permet de ne jamais être déçu. Mais de ne jamais être vraiment heureux non plus..

    Posté par Marla, samedi 30 septembre 2006 à 14:13
  • Mr La bonne bise

    Tu peux nous faire lister pour la maximale?????

    Posté par Fodsy, samedi 30 septembre 2006 à 15:07
  • @ Birsthday Man

    Nope...

    Posté par dfromparis, samedi 30 septembre 2006 à 15:23

Poster un commentaire